Vous en avez pensé...

Journées annuelles de l'International Society for Cell and Gene Therapy (ISCT) 2021

  • Organisateur: ISCT
  • Date: 26-28 mai 2021
  • Lieu: En ligne

Participant: Thierry De Serres-Bérard, Laboratoire de Jack Puymirat, Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval

L’objectif global du congrès ISCT était de créer des liens entre les chercheurs, cliniciens et membres de l’industrie œuvrant dans le domaine de la thérapie cellulaire, allant du niveau fondamental au niveau clinique. Les sujets étaient variés mais concernaient, par exemple, les thérapies à base de cellules souches, la tenue d’essai clinique en thérapie cellulaire, les thérapies à base de vésicules extracellulaires et le génie tissulaire. Un nouveau sujet important dans le congrès était comment la thérapie cellulaire peut aider dans le combat contre la Covid-19, par exemple par l’effet des cellules souches sur l’immunité et la modulation de l’inflammation. Les premiers essais cliniques de traitement par les exosomes ont aussi été abordés. Une découverte intéressante que j’ai faite pour mon projet de doctorat est une technique permettant d’introduire du matériel génétique dans des organoïdes neuraux entiers par électroporation. Le congrès a été globalement très pertinent pour mon projet, qui vise à utiliser les cellules souches pour développer de nouveaux modèles pour des maladies neurodéveloppementales. Toutefois, j’ai senti qu’il avait été plus difficile d’établir des contacts avec les autres participants du congrès en mode virtuel. 

Réunion scientifique de la SQLNM, du Réseau CMDO et du Congrès COLosSUS (en virtuel)

  • Organisateur: La SQLNM, le Réseau CMDO et COLosSUS
  • Date: 10-12 février 2021
  • Lieu: En ligne

Participant: Luis Sorroza Martinez, Laboratoire de Julie Fradette, Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval

La journée scientifique annuelle de la Société Québécoise de Lipidologie, de Nutrition et de Métabolisme (SQLMN), du Réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité (CMDO) et du congrès COLosUS a fut une belle expérience pour le partage de connaissances scientifiques dans les domaines des maladies métaboliques, comme l’obésité et le diabète. En effet, cette expérience m’a permis, autant au niveau clinique que fondamental, d’agrandir mes connaissances sur la physiologie et le développement des maladies métaboliques, contribuant à une meilleure compréhension des problématiques reliées à mon projet de maîtrise, ce dernier portant sur l’impact de l’obésité et du diabète sur le potentiel thérapeutique des cellules souches/stromales du tissu adipeux en médecine régénératrice. Un aspect très enrichissant du congrès fut la grande hétérogénéité et la bonne qualité des projets et des conférences partagées, touchant plusieurs aspects des maladies métaboliques comme leur physiologie et leurs effets négatifs sur différents tissus du corps humain. Plus précisément, la conférence de Dre Claudia Gagnon sur l’impact de l’obésité et du diabète sur la santé osseuse a grandement contribué à une meilleure justification de mon projet de recherche, me donnant ainsi des outils et de nouvelles connaissances afin de souligner l’importance de celui-ci. Entre outre, au niveau des présentations par affiche, auxquelles j’ai participé, la grande diversité des projets présentés m’a permis d’avoir une perspective plus globale de la recherche reliée à l’obésité et au diabète et m’a permis d’apprendre de nouvelles techniques de détection protéique pouvant être utilisées dans le cadre de mon projet, comme le “MultiPlex”. En conclusion, ce congrès a été pour moi une belle expérience de partage scientifique me permettant de communiquer les avancées de mon projet de recherche, de mieux comprendre les problématiques reliées aux maladies métaboliques et finalement, de pouvoir acquérir de nouvelles connaissances pour le développement de mon parcours professionnel.

Journée annuelle de l'American Society for Biochemistry and Molecular Biology (ASBMB) 2021

  • Organisateur: ASBMB
  • Date: 21-23 juillet 2021
  • Lieu: En ligne

Participante: Kelly Coutant, Laboratoire de Solange Landreville, Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval

Le congrès ASBMB 2021 intitulé « extracellularvesiclestudies : frombenchtop to therapeutics” s’est déroulé virtuellement du 1 au 23 juillet 2021. La thématique de ce congrès concernait les vésicules extracellulaires, ciblant directement mon projet de doctorat. Ce congrès m’a permis de comparer mes premiers résultats et de valider les marqueurs spécifiques des vésicules observés dans mes expériences. L’atout de ce congrès est de pouvoir comparer le panel de techniques utilisées pour caractériser les vésicules extracellulaires mais également leur impact fonctionnel. Cela m’a ainsi permis de pouvoir entrevoir de nouvelles pistes dans mes recherches face à de potentiels problèmes expérimentaux. De plus, le congrès permettait de dialoguer avec les différents intervenants via l’application Whova facilitant les échanges scientifiques. 

Journées annuelles de l'Association for Research in Vision and Ophtalmology (ARVO) 2021

  • Organisateur: ARVO
  • Date: 1-7 mai 2021
  • Lieu: En ligne

Participants:

  • Kelly Coutant, Laboratoire de Solange Landreville, Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval

Le congrès ARVO 2021 s’est déroulé virtuellement du 1er au 7 mai 2021. Ce congrès permet de rassembler les dernières recherches effectuées dans le domaine de la vision. Nous pouvons ainsi comprendre et distinguer les liens établis entre la recherche fondamentale, translationnelle et clinique. Mon projet de doctorat concerne les vésicules extracellulaires libérées par les cellules cancéreuses du mélanome uvéal situées dans la choroïde. J’ai pu découvrir, via ce congrès, que des études ciblaient la communication de ces vésicules avec un tissu avoisinant de la choroïde : l’humeur aqueuse. La présentation émettait l’hypothèse que ces mêmes vésicules seraient retrouvées dans l’humeur aqueuse et qu’elles pourraient devenir un potentiel biomarqueur de la pathologie. Le congrès de l’ARVO 2021 nous offre ainsi la possibilité d’entrevoir de nouvelles perspectives dans nos recherches et de découvrir des sujets de recherche très intéressants !

  • Julien Blouin, Laboratoire de Stéphanie Proulx, Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval

Le congrès annuel de l’ARVO s’est déroulé en mode virtuel du 1er au 7 mai 2021. C’est le plus important congrès dans le domaine de la recherche en ophtalmologie. Les sessions de présentations sont nombreuses et variées. Je me suis particulièrement intéressé à celles portant sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), sur le stress oxydatif de l’épithélium pigmentaire rétinien/choroïde et sur les modèles cellulaires pour étudier et traiter la DMLA. Un minisymposium entier a été dédié à la biologie cellulaire et l’homéostasie de la choroïde. Cette session a été particulièrement intéressante pour la suite de nos travaux en lien avec la reconstruction de choroïdes humaines par génie tissulaire. J’ai pu constater que de nombreuses équipes travaillent sur le rôle des cellules immunitaires de la choroïde dans l’homéostasie de celle-ci. Il est certain que l’ajout des cellules immunitaires dans notre modèle serait un atout et un avantage considérable pour la suite des travaux.

Stage - Isolation et culture de cellules souches stromales humaines afin de régénérer un stroma cornéen humain

  • Date: 6 au 10 janvier 2020
  • Lieu: Laboratoire de Dr Vincent Borderie, Institut de la vision, Sorbonne, Paris, France
  • Participant: Gaëtan Le-Bel, étudiant de Lucie Germain, CR CHU de Québec – Université Laval

 Le stage a duré une semaine (du 6 au 10 janvier 2020) et s’est déroulé à l’institut de la vision situé au cœur de Paris dans le 12ème arrondissement. L’institut de la vision est un centre de recherche de dimension internationale entièrement dédié à la recherche sur les maladies affectant les différentes parties de l’œil. Il réunit sur un même site chercheurs, médecins et industriels facilitant ainsi le développement de nouveaux traitements dirigés contre les pathologies oculaires. J’ai été accueilli lors de ce stage par le Dr Vincent Borderie, clinicien chercheur, spécialisé dans les pathologies affectant la cornée. Lors de ce stage, Madame Djida Ghoubay qui est la professionnelle de recherche du Dr Borderie, a été mon encadrante.

En plus d’avoir assisté à toutes les activités du laboratoire (lab meeting, pratique de séminaire, réunion d’équipe) j’ai réalisé avec l’aide de madame Ghoubay, toutes les étapes nécessaires à l’extraction, l’ensemencement et la culture des cellules souches stromales humaines (CSSH) ainsi qu’à l’étape de différenciation nécessaire à l’obtention de kératocyte. J’ai également eu la chance d’assister aux différentes étapes nécessaires à la réalisation de la technique 3DISCO (pour three-dimensional imaging of solvent cleared organs) qui est une nouvelle méthode d’imagerie 3D de tissus. Le but principal de cette semaine de stage était, en plus de découvrir le centre de recherche, de réaliser toutes les étapes techniques nécessaires à l’obtention de kératocytes humains. Grâce à ce stage, j’ai été capable de rédiger un protocole technique détaillé sur la méthode d’isolation et de culture des CSSH proposées par le Dr Borderie. J’ai également pu voir les principales étapes d’une nouvelle méthode d’imagerie sur une cornée humaine complète développée par le laboratoire du Dr Alain Chedotal.

Ce stage a aussi été l’occasion d’échanger directement avec les Drs Borderie et Chedotal et leur équipe respective. J’ai notamment eu l’occasion de leur exposer mes problématiques de recherche, ce qui a permis par la suite d’envisager des collaborations futures pour pouvoir y répondre. J’ai trouvé ce stage, aussi court soit-il, très enrichissant sur le plan professionnel. C’est toujours très intéressant pour moi d’aller découvrir de nouveaux équipements ainsi que d’autres façons d’approcher et de faire de la science. Il est clair pour moi que cette expérience s’est révélée très intéressante pour la poursuite de ma carrière en recherche.

 

Atelier: Best Practices for Therapeutic Translation: Optimizing Pre-Clinical Research Rigor and Reproducibility Workshop

  • Organisateur: StemCellNetwork / BioCanRx
  • Date: Tuesday February 25 to Wednesday February 26, 2020
  • Lieu:  Toronto, Ontario

Participant: Fiona Simpson, Griffith lab, Université de Montréal

This workshop was designed to encourage the adoption of best practices for pre-clinical research in the fields of stem cell therapies and regenerative medicine. Our group does extensive pre-clinical studies in large animal models for the submission of our medical devices to regulatory agencies around the world. This workshop offered a lot of helpful information about improving documentation and traceability for our device history files that we have implemented in our lab book and records policies.

Stage - Une approche thérapeutique basée sur les cellules souches musculaires en dystrophie myotonique de type 1

  • Date: 1er janvier au 31 mars 2020
  • Lieu: Laboratoire de Nicolas Dumont, CR CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
  • Participant: Inès Mokhtari , étudiante d’Élise Duchense, Université du Québec à Chicoutimi

Conclusion du stage : Ce stage m’a permis de consolider mes connaissances et mon aisance avec des techniques de laboratoire indispensables à la réalisation de mes objectifs de maîtrise notamment la culture cellulaire, l’immunofluorescence et l’évaluation de la fonction de CSM. J’ai également appris de nouvelles techniques comme le test de viabilité. J’ai rapidement pu devenir indépendante dans les expériences car j’ai été très bien entourée par l’équipe de recherche de Dr Dumont. J’ai également appris à utiliser de nombreux logiciels que je ne connaissais pas, dont Fiji et Graphpad lesquels m’ont permis de mieux présenter mes résultats. Au cours de ce stage j’ai également pu prendre la parole chaque semaine pour exposer mes résultats aux membres du laboratoire, ce qui m’a permis de me pratiquer à présenter mes résultats de façon orale. Ce stage a été une très belle opportunité. Les mois au centre de recherche ont été très enrichissants et je remercie chaleureusement le réseau ThéCell de m’avoir permis de vivre cette expérience unique et très importante pour mon cheminement aux études supérieures.