Nouvelles

L’Oncopole est le fruit d’un partenariat public-privé entre Merck Canada inc. et le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) lancé en février 2017 qui vise à fédérer les efforts investis dans la lutte contre le cancer. L’Oncopole a vu le jour grâce à un investissement de 15 M$ de Merck. Sa mission est d’agir comme un catalyseur en mobilisant les meilleurs centres de recherche autour d’une vision commune, centrée sur les projets priorisés en fonction des besoins des patients.

Appel de propositions

L’Oncopole, en collaboration avec le FRQS, a le plaisir d’annoncer son premier programme de financement qui sera lancé le 23 octobre 2017. Ce programme vise à financer des projets de recherche fédérateurs et structurants qui capitaliseront sur l’expertise et les forces du Québec en oncologie.
En favorisant la collaboration entre les disciplines et les institutions, l’Oncopole veut encourager la mobilisation des acteurs clés du Québec pour s’attaquer au défi de santé publique que représente le cancer.

La force de la collaboration

Les équipes devront être interdisciplinaires et constituées de chercheurs provenant d’au moins trois centres de recherche de deux universités différentes. L’équipe peut être composée d’un maximum de trois chercheurs principaux et d’un minimum de quatre cochercheurs.
Un chercheur peut participer à un seul projet en tant que chercheur principal et à un maximum de deux projets en tant que cochercheur dans le cadre de ce programme.
Budget du programme : 6 M$
Montant de la subvention : maximum de 1,5 M$ sur trois ans

À retenir

Date limite pour le dépôt de l’avis d’intention : le 24 novembre 2017, 16 h 30
Date limite pour le dépôt de la demande complète : le 5 février 2018, 16 h 30
Les règles du programme seront disponibles le 23 octobre 2017.

Pour plus d’informations, veuillez contacter This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it., chargée de programmes au FRQS.

Newsfeed

Stem Cells News -- ScienceDaily

Read about today's stem cell research including novel stem cell technology and advances in understanding cancer stem cells.
  • Looking for the origins of schizophrenia
    Schizophrenia may be related to neurodevelopment changes, including brain's inability to create the appropriate vascular system, according to new study. The results broaden the understanding about the causes of this severe and disabling disorder, which affects about 1 percent of the world's population.
  • Minimizing risks of transplants
    A bone marrow transplant is often the only therapy available to save leukaemia patients, but the risk of complications is high. Nearly half of all patients experience an unwanted reaction of their immune system, which often attacks their skin and liver and in up to 50 percent of cases the intestines. Researchers have succeeded in deciphering what causes this in some instances life-threatening inflammation of the intestines.