Calendrier

Flat View
Par année
Vue par mois
Par mois
Weekly View
Par semaine
Daily View
Aujourd'hui
Search
Rechercher

«Les milles visages de la bio-imagerie» Martin Lepage - Co-Directeur | Réseau de bio-imagerie du Québec

Mardi 26 Novembre 2019 11:10 - 12:10
par Friederike Pfau

Normal 0 21 false false false FR-CA JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Table Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman",serif;}

Amphithéâtre Hydro-Québec

Université Laval, Québec

« Les milles visages de la bio-imagerie »

 Au cours des dernières décennies, les recherches fondamentales et cliniques utilisant les techniques de bio-imagerie ont permis des avancées sans précédent sur des processus biologiques de base qui ont révolutionné la médecine. Le Québec dispose d’infrastructures et d’expertises à la fine pointe de la recherche en bio-imagerie dans diverses sphères d’activité. Le Réseau de bio-imagerie du Québec (RBIQ) a pour mission d’encourager et de faciliter des collaborations fructueuses entre chercheurs du Québec afin de renforcer et de promouvoir le rayonnement et le rôle de la province en tant que leader national et international en bio-imagerie.

Le RBIQ propose des programmes de soutien à la recherche, de soutien aux étudiants, de soutien aux événements scientifiques et de soutien à la communication vers la population. Les chercheurs du RBIQ œuvrent en recherche en bio-imagerie sur les fondements génétiques, biologiques, anatomiques, physiologiques, structuraux et fonctionnels des processus normaux et pathologiques de l’humain en évolution et de leurs modèles animaux. Il existe donc au sein du RBIQ un effort concerté de transfert des connaissances de la recherche à la clinique mais aussi de la clinique à la recherche. Nous ferons donc un tour d’horizon des informations pouvant être déterminées par le biais de la bio-imagerie. Plus particulièrement, nous discuterons de l’imagerie anatomique, cardio-vasculaire, métabolique, et moléculaire utilisant l’imagerie par résonance magnétique, la tomographie d’émission par positrons, l’imagerie optique (fluorescence, bioluminescence) et l’imagerie par ultrasons en modèle animal. Nous survolerons également l’imagerie cérébrale chez l’humain à titre d’exemple représentatif chez l’humain.

 

 

Retour